Image de Carlos Esteves

Importation de bijoux et de montres

Acheter des bijoux et des montres en tant que particulierLorsque vous achetez des bijoux ou des montres à l’étranger, une prudence toute particulière s’impose: souvent, les contrôles révèlent que ce que l’on prenait pour une bonne affaire est en fait une marchandise de qualité médiocre ou même une contrefaçon (par ex. d’articles de marque, d’articles protégés par le droit des designs ou de poinçons apposés sur des ouvrages en métaux précieux).

Redevances

Identifier les contrefaçons de bijoux et de montres
Les contrefaçons de bijoux et de montres sont fabriquées avec un soin tel que même un spécialiste doit recourir à des instruments spéciaux pour pouvoir les distinguer de l’original. Un prix élevé n’est nullement synonyme de qualité irréprochable: même un bijou vendu à un prix élevé peut se révéler être une contrefaçon. Une indication de titre ne signifie pas non plus nécessairement que la marchandise est authentique.

A l’étranger, n’achetez par conséquent des objets de valeur que dans des commerces spécialisés reconnus.

Contrefaçon et piraterie

La vente de contrefaçons nuit non seulement au fabricant de l’original, mais également à son pays. En effet, ce dernier subit une perte de valeur ajoutée et d’emplois. En outre, le crime organisé se finance aussi par la vente de contrefaçons. C’est pourquoi différentes lois, notamment la loi suisse sur le contrôle des métaux précieux, interdisent les contrefaçons. La douane suisse est tenue de confisquer les contrefaçons et de les détruire.