Image de Aaron Burden

optimisation et retraite complémentaire

introduction à la retraite

Les frontaliers exerçants leur activité dans le canton de Genève sont soumis à un impôt à la source. Les déductions supplémentaires deviennent de plus en plus difficiles car les frontaliers dans cette situation doivent répondre à des spécificités fiscales précises comme celle du statut quasi résident où 90% des revenus du foyer doivent provenir de la Suisse en 2021 par exemple.

Cependant, dans le cadre du statut quasi résident, la retraite complémentaire devient alors déductible et vous permet de nombreux avantages dont l’avantage fiscal.

fonctionnement

Pour comprendre l’intérêt de la retraite complémentaire, il est important de comprendre le fonctionnement de la retraite générale en Suisse. Chaque salarié du canton de Genève cotise obligatoirement sur le 1er et 2ème pilier en Suisse.

Voici la composition des 3 piliers en Suisse :

  • Le 1er pilier comprend l’assurance-vieillesse et survivants (AVS), ainsi que l’assurance-invalidité (AI), mais également les allocations pour perte de gain en cas de service et de maternité (APG) et enfin l’assurance-chômage.
     

  • Le 2ème pilier est la prévoyance professionnelle. Il permet aux assurés de maintenir leur niveau de vie antérieur à la retraite. Avant l’âge de 24 ans, les cotisations ne couvrent que les risques de décès et d’invalidité. A partir de 24 ans, l’assuré cotise également au titre de la rente de vieillesse.
     

  • La retraite complémentaire (Assurance vie ou 3ème pilier) permet une prévoyance individuelle et facultative. La retraite complémentaire à de nombreux avantages pour les frontaliers. Tous les produits ne sont pas toujours adaptés à la situation des frontaliers notamment le 3ème pilier.

avantage fiscal

2021 sera la dernière année où le 3ème pilier sera déductible dans le cadre de la rectification simple. Les frontaliers devront obligatoirement déduire leur cotisation de retraite complémentaire dans le cadre du statut quasi résident. Dans le cadre du statut quasi résident, vous avez la possibilité de prétendre à de nombreuse déduction dont celle de la retraite complémentaire. 

Les déductions se font de 2200 CHF jusqu’à 6 883 CHF / an. Cela dépend bien entendu de votre situation et composition familiale. La retraite complémentaire vous permettra ainsi de bénéficier de nombreux avantages fiscaux en Suisse, mais ces avantages ne s’arrêtent pas uniquement à la partie fiscale.

Image by Ruthson Zimmerman

l'avis de l'expert

Pour connaitre les produits les plus avantageux et les plus adaptés à votre situation, il est recommandé de prendre un rendez-vous avec un conseiller qui pourra vous aider à faire votre choix et améliorer votre situation fiscale en Suisse.  

CONSTITUTION D’UNE RETRAITE COMPLEMENTAIRE

Le 1er et 2ème pilier obligatoires garantissent le minimum à la retraite. Cependant, ils ne sont pas toujours suffisamment pour maintenir un niveau de vie à la retraite équivalent à celui que vous avez actuellement. 

Ainsi, si vous cotisez sur une retraite complémentaire (assurance vie par exemple) durant votre carrière, votre placement sera fructifié afin que vous puissiez bénéficier d’une rente ou d’un capital très confortable une fois à la retraite. Selon la retraite complémentaire, elle peut servir comme apport à l’acquisition d’une résidence principale ou financier des projets par exemple.

Smiling Young Woman

Camille J.

Responsable RH -

MERYIN, GENEVE

"En souscrivant à une assurance-vie, j'épargne pour un projet et baisse mes impôts..."

Cet article est réservé aux membres de web-frontalier

 

Devez membre exclusif de Web-Frontalier et profitez d'un accès à un contenu de qualité,à un suivi personnalisé toute l'année, et facilitez votre quotidien. 

Tout ça, gratuitement.