top of page

Salaire des médecins en Suisse: 257'000 CHF/an

Les revenus des médecins en Suisse sont nettement plus élevés que le suggéraient les précédentes analyses. Une étude menée sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) montre que le revenu médian des médecins spécialistes indépendants s’élève à 257'000 francs par an. Dans certaines disciplines, il est supérieur à 600'000 francs.

L’étude commandée par l’OFSP fournit des données exhaustives sur le revenu des médecins spécialistes salariés ou indépendants, pour la période 2009 – 2014. Se basant sur les revenus soumis à l’AVS, elle atteint un taux de couverture de 90%. Enfin, les revenus ont été standardisés pour des postes à plein temps. Étant donné le nombre croissant de postes à temps partiel, cette adaptation s’avère importante pour mener des comparaisons pertinentes.


Chez les médecins indépendants, on remarque d’importantes différences selon les spécialités. Les neurochirurgiens (697'000 francs) et les gastro-entérologues (627'000 francs) présentent les revenus médians les plus élevés. Le revenu médian signifie que la moitié des personnes d’un groupe donné a un revenu inférieur et l’autre moitié, un revenu supérieur. Chez les médecins de premier recours, il s’élève à 237'000 francs. Les montants les moins élevés concernent la pédopsychiatrie (183'000 francs) ainsi que la psychiatrie et la psychothérapie (195'000 francs). Les revenus des médecins indépendants semblent plutôt sous-estimés, étant donné que ni les rachats dans la caisse de pension, ni les dividendes perçus dans le cadre de sociétés de capitaux ne sont soumis à l’AVS.


Les revenus moyens sont quant à eux nettement plus élevés que les revenus médians : ils s’élèvent à 818'000 francs pour les neurochirurgiens indépendants, à 684'000 francs pour les gastro-entérologues et à 600'000 francs pour les oncologues. Les médecins de premier recours gagnent en moyenne 264'000 francs, les psychiatres 219'000 francs et les pédopsychiatres 187'000 francs. Cette différence marquée peut être due à quelques salaires très élevés qui, mis en rapport avec de nombreux revenus plus faibles ou moyens, tirent la moyenne vers le haut.


Chez les médecins salariés, il existe également des écarts importants d’une spécialité à l’autre. Les revenus médians les plus élevés, supérieurs à 300'000 francs, sont observés en chirurgie de la main, en radiologie, en gastro-entérologie et en chirurgie cardiaque. 10% de ces spécialistes gagnent plus de 500'000 francs par an.


Source: ofsp.ch

2 411 vues
bottom of page