Image de 🇨🇭 Claudio Schwarz | @purzlba

Rapatrier son salaire en France

Pour les frontaliers, c’est un enjeu important. Un sondage de TawiPay montre que plus de 90% d’entre vous transfèrent de l’argent vers la France au moins une fois par mois.

 

Une autre étude de l’Observatoire des frontaliers chiffrait à 71% la part de frontaliers qui rapatrient entre 80 et 100% de leur salaire. Pour ces opérations, il est possible d’économiser entre 500 et 1000 euros par année en choisissant intelligemment son prestataire. Et le choix s’est élargi ces dernières années. Des services de transfert en ligne se sont ajoutés aux bureaux de change et aux banques.

Qui sont les acteurs du marché?

En ce qui concerne l’activité de change de devise et de rapatriement de salaire frontalier, trois acteurs se partagent le marché : 

  • Les banques traditionnelles suisses et françaises.

  • Les bureaux de change.

  • Les sites internet spécialisés.

Image de Guilherme Stecanella

Notre Choix

Logo_ibani.png

Si vous utilisez votre banque ou un bureau de change pour changer votre salaire suisse en euros, vous payez trop de frais. Avec ibani, vous rapatriez votre salaire avec le meilleur taux de change du marché tout en vous simplifiant la vie.

Avec ibani, vous obtenez un IBAN suisse personnel vous permettant d'automatiser votre change CHF-EUR de façon simple et sécurisée. Ce n'est pas un compte bancaire de dépôt, mais un compte de transit dédié au change.

Vous pouvez donner votre IBAN ibani à votre employeur ou votre agence d'intérim pour que votre salaire soit directement versé dessus. Vous pouvez donc vous passer de compte bancaire suisse si vous n'en avez pas l'utilité.

IBANI-Frontalier.png